Votre navigateur ne prend pas en compte les CSS

Veuillez ne pas tenir compte des éventuelles images qui s'affiche ci dessous


Edito

Accueil > Editos > Vous avez dit prime au mérite ?

Vous avez dit prime au mérite ?

Brigitte Perrot

Secrétaire générale

Bookmark and Share
envoyer l'article par mail Version imprimable de cet article

Le spécialiste de la bombe à mèche lente a encore frappé ! Emmanuel Macron vient d’enflammer la planète médiatique avec une de ses spécialités dont il a le secret : l’annonce qui n’a pas l’air dans être une. Ce qu’il appelle pudiquement « conviction personnelle » !. Celui qui s’honore d’avoir « tâté » du statut - en clair, je sais de quoi je parle, hein !- avant de bifurquer vers les banques privées, celui qui n’a jamais été élu mais se retrouve Ministre de l’Économie et des Finances, celui qui est omniscient, bref, le, Premier ministre bis, sniper en chef du gouvernement, s’en est pris une nouvelle fois aux fonctionnaires. On connaissait déjà sa sortie en septembre dernier, sur l’emploi à vie des fonctionnaires « de moins en défendable » voilà maintenant un deuxième opus intitulé : les fonctionnaires rétribués au mérite.
Au fond, pourquoi s’arrêterait-il en chemin ce think tank à lui tout seul qui entend distiller ses « convictions » comme le Petit Poucet laissait ses cailloux… La macronisation qui vient parachever la mue sociale-libérale du PS commencée en…1983 a, à ce stade, de beaux jours devant elle. D’autant que cette fois, le ballon d’essai a été repris au bond par la ministre de tutelle, Marylise Lebranchu elle-même, qui a acquiescé les propos du ministre de l’Economie en se déclarant « favorable à ce qu’une partie de la prime puisse être donnée au mérite ».
Sans doute pensait-elle au fameux Rifseep (régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel), dans lequel on parle de valoriser le sens du service public, la contribution au travail collectif ou encore l’investissement personnel et qui doit remplacer d’ici fin 2016 la plupart des primes et indemnités existantes. Traduit en langage macronesque, cela s’appelle la prime au mérite ! Voilà qui a le mérite ( !) d’être clair et légitime du coup les propos de M. Macron.
On voudrait donc appliquer dans le public ce que l’on applique déjà dans le privé même si le ministre a pris la précaution oratoire de préciser « la performance quand on est fonctionnaire, ne se mesure pas forcément comme dans une entreprise ».

Ouf, nous voilà rassurés…sauf qu’une nouvelle fois, on enfonce un coin dans la particularité de l’emploi public : M. Macron n’ignore pas que, déjà, une partie du salaire des fonctionnaires dépend d’un système de bonification, de primes attribuées lors d’entretiens réguliers (c’est le cas des professeurs des écoles contrôlés par l’inspection académique par exemple). Pas plus il n’ignore que dans la fonction publique d’État, il existe depuis 1945 une prime de rendement.

Le diable se cache dans les détails surtout quand on ne les voit pas : on ne parle pas bien sûr de diminuer les salaires en cas de mauvaise notation mais M. Macron reste bien vague sur l’application de sa « conviction personnelle ». Comment entend-il procéder compte tenu des restrictions budgétaires qui ne cessent d’impacter les services publics ? Pour augmenter le salaire d’un « bon » fonctionnaire faudra-t-il diminuer celui d’un « moins bon » ? Comment pourra-t-il garantir l’impartialité du service public à laquelle tout agent est tenu parce que, justement, son salaire est garanti par une grille ? On voit bien s’affirmer « conviction personnelle » après « conviction personnelle » cette logique comptable qui fera bientôt du télé travail le nec plus ultra du service rendu au public… au détriment du service public !
M. Macron sait très bien ce qu’il dit. Et qu’il s’exprime sur le secteur privé ou sur le secteur public, c’est toujours la même logique qui le guide : supprimer autant que faire se peut le salariat.

Et là, on entre dans un autre monde…

Brigitte PERROT

Date de publication : 12 novembre 2015
  • Fil info
  • Vidéo
  • Edito
Bientôt de retour. Merci de votre compréhension

mardi 28 novembre 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Les syndicats sont-ils des partenaires ?

vendredi 20 octobre 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Et un an de plus pour la revalorisation des...

lundi 2 octobre 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Dans la rue le 10 octobre

lundi 19 juin 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

On attend …

mardi 9 mai 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Pas d’ordonnances sur les questions sociales

lundi 24 avril 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Et après, comment ça marche ???

mardi 7 mars 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Une journée particulière

mardi 28 février 2017 - L'édito de Brigitte Perrot

Fonctionnaires : gare à vous…

jeudi 29 décembre 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

C’est le vent qui tourne...

lundi 14 novembre 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Le revenu universel : une fausse bonne idée

lundi 17 octobre 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Vilains fonctionnaires !

lundi 3 octobre 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

D’un événement à l’autre

mercredi 14 septembre 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Le 15 septembre, on y retourne !

mardi 2 août 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

La rentrée sera vite là

jeudi 21 juillet 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

49.3 et de 3 !

jeudi 30 juin 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Il fait un temps déraisonnable

jeudi 16 juin 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Nous étions plus d’1 million !

mardi 7 juin 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Au nom du Bien

mardi 10 mai 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

49.3 Le matin : gueule de bois démocratique

lundi 18 avril 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Il faut réussir le 28 avril

lundi 21 mars 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

1,2 % ? Non, 0,85 % ! Le compte n’y est pas

jeudi 10 mars 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Premier coup de semonce

mercredi 27 janvier 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Entendre n’est pas écouter

mardi 5 janvier 2016 - L'édito de Brigitte Perrot

Entrons dans la danse

jeudi 26 novembre 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Les fonctionnaires, le bras désarmé de la République

jeudi 12 novembre 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Vous avez dit prime au mérite ?

mardi 3 novembre 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Pas de comité de suivi pour le PPCR

mercredi 30 septembre 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Coup de lune

lundi 21 septembre 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Un ballon d’essai ?

lundi 31 août 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

C’est reparti

mercredi 1er juillet 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Prenons des forces

mardi 9 juin 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Drôle de progrès

mardi 19 mai 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

La mutualisation des services publics, ou le retour de la subsidiarité

jeudi 30 avril 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Ça continue encore et encore…

lundi 30 mars 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Réussir le 9 avril

mercredi 11 mars 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Le 9 avril, tous en grève

jeudi 5 mars 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

On embauche

vendredi 13 février 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

XXIIIème Congrès Confédéral

mardi 20 janvier 2015 - L'édito de Brigitte Perrot

Vous avez dit Charlie ?

mardi 30 décembre 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Les oiseaux de mauvais augure

mardi 16 décembre 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Fonction Publique d’Etat : FO confirme sa première place

lundi 24 novembre 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Dernière ligne droite

lundi 13 octobre 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Deux jours pour vous déclarer malade !

mardi 23 septembre 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Aux urnes fonctionnaires

lundi 1er septembre 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

L’ère de la Macron-économie

jeudi 26 juin 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Le temps des vacances

mercredi 18 juin 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

La double peine

mercredi 4 juin 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

D’une actualité à l’autre

mardi 27 mai 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Et maintenant on fait quoi ?

mardi 20 mai 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Un exécutif autiste

lundi 12 mai 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Pourquoi le 15 mai est important

mercredi 19 mars 2014 - L'édito de Marc Blondel

Marc BLONDEL

jeudi 27 février 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

Le 18 mars, pour commencer…

jeudi 20 février 2014 - L'édito de Brigitte Perrot

XXVème Congrès Fédéral à Arzon : Pour que vive encore le Service Public

lundi 1er juillet 2013 - L'édito de Thérèse Hergott

RETRAITES

vendredi 3 mai 2013 - L'édito de François Guérard

Valeurs et « modernité »…

lundi 25 février 2013 - L'édito de Patrice Maître

Du cheval à toutes les sauces

dimanche 6 janvier 2013 - L'édito de Brigitte Perrot

2013 : des voeux pour une certaine lenteur...

mardi 30 octobre 2012 - L'édito de Patrice Maître

OBJECTION DE CONSCIENCE

jeudi 12 juillet 2012 - L'édito de Christophe Marquès

Pour un service public de qualité

mercredi 2 mai 2012 - L'édito de Edmond Aïchoun

La fin de la R.G.P.P. ?

jeudi 8 mars 2012 - L'édito de François Guérard

RESPECT

lundi 16 janvier 2012 - L'édito de Brigitte Perrot

"A chaque sommet, on est toujours au bord du précipice"

vendredi 16 décembre 2011 - L'édito de Edmond Aïchoun

RGPP = Danger de mort du service public républicain

lundi 7 novembre 2011 - L'édito de François Guérard

Elections du 20 octobre et crise financière

jeudi 1er septembre 2011 - L'édito de Brigitte Perrot

"Le soap des think tanks"

mercredi 6 juillet 2011 - L'édito de Edmond Aïchoun

Assez de divisions Assez d’inégalités

mercredi 8 juin 2011 - L'édito de Patrice Pétriarte

Elections et droits syndicaux

mardi 3 mai 2011 - L'édito de Patrice Maître

Gel du salaire des fonctionnaires : du AAA au AAAAA*

jeudi 3 mars 2011 - L'édito de Thérèse Hergott

Salariés du public ou du privé : mêmes combats !

mercredi 29 décembre 2010 - L'édito de Brigitte Perrot

Le mot résiste doit toujours se conjuguer au présent !*

lundi 6 décembre 2010 - L'édito de Edmond Aïchoun

Les retraites, et après ? Le remaniement, et après ?

mardi 9 novembre 2010 - L'édito de Patrice Pétriarte

Après les retraites (assurance vieillesse), l’assurance maladie !

lundi 4 octobre 2010 - L'édito de Christophe Marquès

Imposer le retrait du projet gouvernemental sur les retraites

mardi 7 septembre 2010 - L'édito de Brigitte Perrot

La contradiction flagrante

mercredi 30 juin 2010 - L'édito de Patrice Maître

Le Service Public est à la merci de la finance mondiale

mercredi 26 mai 2010 - L'édito de François Guérard

RGPP & Retraites : Deux dossiers dictés par le dogme économique libéral

samedi 1er mai 2010 - L'édito de Patrice Pétriarte

Un 1er mai pour une vraie retraite !

mercredi 31 mars 2010 - L'édito de Thérèse Hergott

Réforme des retraites : l’âge de tous les (im)possibles ?

lundi 1er mars 2010 - L'édito de Brigitte Perrot

Le progrès social est un progrès pour l’humanité !

TOUT L'AGENDA
FÉDÉRATION DE L’ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE L’ÉTAT - FORCE OUVRIÈRE

Mentions légales | Crédits | © 2010 | Réalisation Artaban avec SPIP