Une détermination intacte

370 000 à Paris, 70 000 à Bordeaux, 220 000 à Marseille, 120 000 à Toulouse, 18 000 à Clermont-Ferrand, 27 000 à Lyon... En ce 36 ème jour de grève dans les transports, cette 4ème journée de mobilisation à l'appel de l'intersyndicale a, une nouvelle fois, montré que la détermination des salariés du public comme du privé qui se battent contre la réforme des retraites, est loin d'être entamée. Demain vendredi, le gouvernement recevra à nouveau les organisations syndicales. Il serait bien inspiré de tirer les leçons de cette journée et d'écouter LES organisations syndicales. Son entêtement ne mène à rien. Edouard Philippe doit comprendre qu'il lui faut retirer sa réforme.