Le SNPMEN-FO appelle à la grève et à la manifestation du 22 mars.

Après s’en être pris au Code du Travail, le gouvernement veut privatiser la SNCF et liquider le statut des cheminots dans le même temps où il cible le statut général des fonctionnaires et leurs statuts particuliers en annonçant une généralisation du recours aux contractuels, la casse des carrières avec la primauté donnée à un salaire « au mérite », lui-même réduit en cas de maladie par le jour de carence, ainsi qu’avec la mise en cause des CAP comme frein à l’arbitraire.

Fichiers
SNPMEN FO812.31 Ko